L’année des bouchons d’oreille en titane

L’année des bouchons d’oreille en titane. L’année de scriptor.pro (et de Let’s Encrypt). L’année où une brunchetaria a ouvert vraiment pas loin de chez moi. L’année où j’ai arrêter de taquiner les oursins En-face-de-chez-Smart. L’année du pain au levain et du levain cuvée Oregon 1867. L’année où Orange m’ayant menacé d’une invitation à aller voir Valérian, je suis retourné chez Mobile Vikings. L’été où je me suis mis au melon. L’année du Bullet Journal. L’année où mon siège de bureau a repris de la hauteur. L’année du télévangéliste, des maoistes et des anarchistes. L’année du Malgache qui a cordé sa guitare à l’envers. L’année du pneu (salaud de pneu !) qui était surtout l’année de l’enclure. L’année de « Bruges » et du Niveau Seize. L’année où j’ai pas été en Suède. L’année où j’ai calculé mon espérance de vie (et déduit neuf années du résultat). L’année du calcul rénal et de son grand frère. L’année où Eric Zemmour a répondu à mon mail. L’année du Cinq-heures-moins dix à Ottignies. L’année où j’ai beaucoup commencé mais fini juste une fiction, une nouvelle encore bien alias l’année où j’ai passé du temps sur Katusha. L’année où Sister Géraldine s’est abstraite de mon radar. L’année des lunettes, du hockey en vélo sur toit et du scoopeke STIB. L’année de l’édition « seringue » de ma GDPA (Grosse Déprime de Printemps Annuelle). L’année où je me suis fait ‘pnotiser. L’année du galet porte-bonheur. L’année des cartes de visite. L’année des feutres Rotring. L’année du tableau de bord. L’année du tally counter.

Ou pas forcément ?

Histoire d’amour tragique entre un jeune homme de 21 ans et une adolescente de 13 ans. La jeune fille fait une overdose qui la plonge dans deux jours dans le coma et se suicide. Faut-il réglementer la vente des balcons ou pas forcément ?

Un vieillard échappe à toute surveillance et reste en mer plusieurs jours. Les requins mangent le poisson qu’il avait réussi à pêcher. Faut-il mieux réglementer les maisons de repos ou pas forcément ?

Candidat à la prêtrise, un jour dans une église, il touche le bras d’une femme. C’est l’escalade : il fait un enfant à une fille de bonne famille et tire sur la femme de l’église. Faut-il interdire les vieux Jeanne Mas ou pas forcément ?

Un homme de couleur conduit une voiture de sport italienne à toute vitesse sur le ring. Intercepté, son passager parvient à berner les policiers. Ils repartent libres. Faut-il interdire les chaises roulantes ou pas forcément ?

Un fonctionnaire simule un handicap pour obtenir une mutation. Il obtient une mutation dans une région accueillante. Il se plaint de l’endroit où il a été muté. Faut-il interdire le handicap ou pas forcément ?

Cher Eric Zemmour,


à l’occasion de votre passage à la librairie Filigranes j’ai parcouru un de vos ouvrages. J’avais été étonné par l’absence de toute référence bibliographique.

C’est peut-être cet élément à l’esprit qui a attiré mon attention quand vous avez attribué à François-René de Chateaubriand la phrase « Chassez le christianisme et vous aurez
l’islam ».

Cette citation est largement reprise par les sites qui partagent et propage des idées extrêmement proches des vôtres. Dans quel ouvrage, à quel occasion Chateaubriand a -t- il produit cette phrase ? Impossible de le savoir.

Je vous ai accordé le bénéfice du doute et puis… j’ai contacté un chercheur italien qui a consacré une thèse à Chateaubriand (je ne cite pas son nom pour ne pas le mettre dans l’embarras, ses initiales sont P.G.).

Je le cite :

Après vérification, j’ai constaté que cette phrase (prise littéralement) n’apparait dans aucun texte de Chateaubriand.

  • Si la citation de Chateaubriand n’emploie pas ses mots exacts, quels sont-ils ses mots exacts ? Dans quel ouvrage puis-je les lire ?
  • Si vous avez attribué une citation à Chateaubriand pour que son prestige aide vos opinions, l’avez-vous fait avec d’autres auteurs

Je ne doute pas que je recevrai de votre part une réponse prompte et je vous en remercie déjà.

Salutations,

P.S. Je publie ce message sur mon blog