Ode save the Queen

Amis lecteurs, amis visiteurs, a-list de la blogosphère qui passe par ici, par le pouvoir du crâne ancestral, je demande que nous conjuguions nos puissances imaginatoires pour arriver à concevoir un truc heu…

On va tous imaginer très fort que dans un univers alternatif, la poésie a la même place que le rockéroll la musique de jeunes dans le nôtre.

Dans de vastes et verdoyantes plaines pleines de places non assises et non numérotées, des dizaines de millers de fans se tordrait le cou en direction d’écrans géants. Sur ces écrans: un vieillard à longs cheveux blancs avancerait timidement vers le devant de la scène.

– Le poète (car c’est lui) : bonsoir tout le monde…

– la foule : (ovation)

– le poète : ça s’appelle Ode à mon stylo

– la foule : (10 minutes de délire)

Il y aurait un Poetry Hall of Fame, des t-shirts à l’effigie de, au hasard, Prévert et Maurice Carême…

L’industrie poétique ferait la sortie des orphelinats pour repérer les adolescentes les plus gothiques et les plus torturées (parfois c’est même les mêmes…)

Tu veux gagner de l’argent de poche facile? Montre-moi les marges de tes cahiers…

Au rayon CD de la FNAC, les posters seraient à l’effigie de Baudelaire, Rimbaud etc.

Avec beaucoup, mais vraiment beaucoup d’imagination, on peut entrevoir la jeunesse turbulente pogoter en déclamant en choeur les rimes les plus révolutionnaires du moment.

Sur Tf1, Bernard Pivot serait directeur de la Poésie Académie.

Pierre-André tes rimes manquent de rames…

Il va de soi que cette liste est loin d’être limitative…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :