Ceci n'est pas un exercice !

Année paire. Salon de l’auto. C’est le moment de sortir les oeillères et de se boucher fermement les oreilles. Les conditions salon vont me donner envie de me réfugier dans la cuisine, où les circonstances sont nettement plus atténuantes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :