Un dilemme purement classique

C’est un petit matin particulièrement sournois qui approche. La neige étouffe le bruit de ses pas, mais il arrive inéluctablement. Ce matin-là, au petit-déjeuner, entre la tasse d’Imperial Earl Grey et le pain avec des graines de lin et de melon il faudra choisir… Pure FM de Rudy Léonet ou bien Classic 21 de Marc Isaye ?

A priori, l’une des deux sera la chaîne de l’adolescence, des années d’études et des débuts dans la vie professionnelle. C’est dans le trajet vers l’étude d’un notaire (mariage, maison, divorce, que sais-je…) qu’elle commencera à être un peu moins raccord et que la main se tendra avec une certaine heu… nostalgie, vers le bouton des fréquences de l’autoradio.

L’autre sera celle des toujours jeunes et des souvenez-vous. Gary Numan à la place de Air, Deep Purple à la place des Strokes ou des White Stripes (je les confonds toujours).

J’ai consulté les plus éminents ORLs, ils sont tous d’accord. Essayer d’écouter les deux simultanément nécessitera deux postes de radio et pourrait entraîner à la longue des lésions cérébrales difficilement réversibles.

Problème ? Solution ! La programmation musicale d’une FM belge ressemble à la playlist de l’agonie de 21 encore unifiée. Bien sûr, on y entend un peu moins de Miossec, de Biolay et de Vincent Venet. Mais elle présente l’avantage de faire rentrer en douceur la tweetaligheid. Les programmateurs connaissent et apprécient Starflam, mais ce n’est pas pour autant qu’on est à l’abri d’un peu de rap flamoutch. Ladies and Gentlemen, 21 vous manque déjà ? Ecoutez Studio Brussel !

2 réflexions au sujet de “Un dilemme purement classique

  1. C’est incroyable, a peine une minute apres avoir lu ce post, 21 diffuse les Strokes, suivi par Deep Purple! Coincidence? Je ne le crois pas… Ce monsieur Somebaudy semble trop bien renseigne… 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :