Super Valentin, héros paresseux


On connaissait Saint Nicolas, le Père Noël, les Cloches de Pâques et la petite souris qui transforme les dents de lait en pièces de monnaie.

À Bruxelles, à cette liste de visiteurs nocturnes, il faut désormais ajouter… Super Valentin! Je l’imagine, en collant et cape rouges, un logo en forme de coeur sur la poitrine, volant de feu rouge bruxellois en feu rouge bruxellois pour y apposer un autocollant en forme de coeur, ou une découpe en forme de coeur.

feu rouge en forme de coeur

Super Valentin ne se manifeste pas les 364 autres jours de l’année (365 les années bissextiles). Le seul superpouvoir de Super Valentin est sa quasi-ubiquité et l’accès facile au sommet des feux rouges. À ma connaissance, Super Valentin ne se manifeste pas en dehors des 19 communes (mais les commentaires sont là pour me démentir).

Super Valentin ne peut rien contre les coups de foudre, ni contre les chagrins d’amour (chacun fait fait…). Tu es sûr de vraiment être un super héros, Super Valentin ?

2 réflexions au sujet de “Super Valentin, héros paresseux

  1. Saint-Valentin existe, je l’ai rencontré… Cette année encore, il se manifestera.

    Mais tout comme Saint-Nicolas, il est à la recherche d’acolyte qui puisse lui donner un coup de main pour tapisser tous les feux de Bruxelles (et d’ailleurs…).

    Intéressé ?

    Rejoins-nous !

    geoffroybekkers@hotmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :