Ticketoblog : le fils de la vengeance du retour

croquette met garnalen a.u.b.

Les légumes sortaient directement d’une boîte.
Les frietjes qui accompagnaient les croquettes n’étaient pas digne de la Flajourdan plaza.
Et on s’en fout : les garnalen venaient directement de la zee.

Une réflexion sur “Ticketoblog : le fils de la vengeance du retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *