Farenheit Club

The first rule of Farenheit Club is : la salle est bourrée massacre. Un jour de semaine, séance de 21h05, salle de 450 places dans un complexe du haut de la ville. A part le nez sur l’écran, il ne restait rien de libre.

The second rule of Farenheit Club : quand on a 7 minutes où rien ne se passe dans le champ ( la célèbre scène de la lecture de My pet goat) et où, simultanément, il se passe, c’est un euphémisme, quelque chose, hors-champ, on diffuse cette séquence dans son intégralité.

The third rule of Farenheit Club is : go see it mais choisissez carefully l’horaire et la séance. On en discute au bar.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :