Fight club : le paradoxe

Tyler Durden précise bien : The first rule of Fight Club is – you do not talk about Fight Club. The second rule of Fight Club is – you DO NOT talk about Fight Club.

Pourtant les fight clubs grandissent et prospèrent. Mais comment les nouveaux membres sont-ils informés de l’existence des fight clubs si aucun membre n’a le droit d’en parler ?

10 réflexions au sujet de “Fight club : le paradoxe

  1. La troisième règle est : Tu dois parler du Fight Club si tu penses que la personne à qui tu en parles n’en parleras pas et qu’elle se taira à jamais ou rejoindra le Fight Club.
    Adresse du dernier Fight Club (un peu pourri) : rue de Naples, 39. 1050 Bruxelles.

  2. Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen, Il s’appelle Robert Paulsen,

  3. ce film n’est il pa un des meilleurs films de david fincher? et même un des meilleurs films ki soient?
    si vs pensez com moi, dites le sur:
    lavieestunfilm.skyblog.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :