Merci-donnant 2004

Depuis la première fois que j’ai braillé « Bonne année ! » (quelques jours avant Noël, en passant devant Michel et Gudule, dans mon GSM, pour le plus grand étonnement d’une poignée de touristes qui étaient à portée de voix), je réalise que 2004 a bien fait son boulot et mérite un discours de remerciements.

Je frappe donc avec ma cuiller sur une coupe en cristal de Bavière remplie d’un demi-sec millésimé qui commence à ne plus pétiller.

Maintenant que j’ai votre attention, je remercie l’année 2004 de m’avoir apporté de grandes joies sentimentales et personnelles. A la fin de cette année, je connais plus de personnes qu’au début et je connais mieux celles que je connaissais déjà. Par ricochet, je me connais aussi mieux moi-même.

Je remercie WordPress de démouler fidèlement la base de données dans laquelle cette prose séjourne (et de m’enseigner de temps en temps les finesses de mySQL et de PHPMyadmin – ah le frisson du drop table…). Je remercie le plugin Spam Karma qui sépare le bon grain des commentaires qui parlent de poker.

Je remercie OVH qui m’héberge et me permet de CHMODer.

Je remercie Google de m’envoyer des visiteurs munis de keywords de qualité (dont certains cliquent sur les pubs à votre gauche – à vot’ bon coeur…).

Je remercie Claude Lelouch et John Kerry qui m’ont bien fait rire pour des raisons plus proches qu’on ne pourrait croire.

Je remercie la ville de Bruxelles de m’avoir fourni la matière à (plus de) 99 photos.

Je remercie le Greenwich de mettre du Parasol Citron vintage à la carte et du chauffage dans son arrière-salle.

Je remercie Pure FM de m’avoir débarassé des fantômes embarassants de Led Zeppelin, Deep Purple, Pink Floyd, Genesis etc. Désormais si je veux écouter des vieux machins je les choisis moi-même.

Je remercie la personne qui est arrivée ici à la recherche de
mon amour tu es brunette et grosse c’est moi qui te veux et qui te aime et qui t’adore aucune femme ne peu te remplacer je trouve en toi tout la joie et le bonheur
et lui décerne le trophée du keyword de l’année 2004.

Je remercie le producteur qui va décider que mon beau scénario va devenir un joli court-métrage.

Je remercie Julie de Brightspeech.com : pendant toutes les heures qu’elle et moi avons passé en studio elle n’a pas fait un seul caprice de diva.

Je te remercie, last but certainement not least, toi ami lecteur, amie lectrice, que je connais en vrai, que je connais par mail ou que je ne connais pas encore, toi qui me fais l’amitié de lire mes petites bêtises et de les commenter.

6 commentaires

  1. Comment ça… il y a une autre Julie dans ta vie ???? Pfffff… 😉
    Post très sympa. On en reparle ce soir, davant une coupe de champagne. Tchaooooo Douin-Douin. Ju (ravie que ton blog soit réssuscité – Vive MySQL!)

  2. Heuuuuuu oui mais bon, moi je passais seulement vous souhaiter une Bonne Année 2005 avec toujours autant d’humour et d’inspiration afin que vous lire me permette longtemps encore de sourire 🙂

  3. Bonne année d’une fidèle lectrice que tu ne connais pas, mais qui a beaucoup de plaisir à apprendre à te connaître un peu à travers tes posts!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :