Une façon parmi d'autres de commencer 2005.

Bonne nouvelle (et quelle suprise!) : cette année le réveillon tombe le 31 décembre.

Mauvaise nouvelle : je suis tombé dans un piège, je me suis laissé entraîné avec fureur à Eghezée. La coupable se fera pardonner en 2005 (le plus tôt sera le mieux).

Bonne nouvelle : il y a des boissons à volonté et des petites dégustations toute la night.

Mauvaise nouvelle : à Bruxelles, chez les snobinards dans mon genre, petites dégustations signifie étal à roulettes de traiteur proposant des succulences chaudes de tous les pays dans chaque coin de la salle. A Eghezée, petite dégustation signifie : chips, cacahuètes, tranches de saucisson et olives disposés sur quelques tables.

Bonne nouvelle : les minutes qui suivent minuit sont l’occasion rêvée de jouer à des jeux à la con du style se faire prendre en photo avec de parfaites inconnues, crier bonne année dans l’oreille d’un perfect stranger, se photographier en train de tirer la langue, proposer d’aller lancer une farandole dans le chapiteau techno.

Mauvaise nouvelle : une farandole à un, ça prend moyen.

Bonne nouvelle : il y a une top biche.

Mauvaise nouvelle : elle porte des cuissardes de strip-teaseuse à paillettes et pas grand’chose d’autre. Le Guiness Book a été contacté pour le record du monde de vulgarité.

Bonne nouvelle : il y a du champagne.

Mauvaise nouvelle : c’est pas du bon.

Bonne nouvelle : il y a un DJ et il a apporté quelques CDs.

Mauvaises nouvelles : l’ingénieux du son a règlé le niveau sur « Boeing 747 au décollage », le DJ a breveté la technique « je diminue le niveau de la chanson qui se termine, je raconte une connerie dans le micro et je monte le niveau du morceau suivant », les bons DJs spécialisés en disco/eighties devaient être soit déjà pris soit trop chers. Le plancher de danse est aussi stable que l’aiguille d’un sismographe.

Bonne nouvelle : on danse quand même.

Mauvaise nouvelle : ça ne dure jamais très longtemps.

Bonne nouvelle : Le DJ se lance dans une séquence musicalement cohérente.

Mauvaise nouvelle : c’est du R’n’B. Beurk.

Bonne nouvelle : ça ne m’empêche pas de m’endormir sur trois chaises alignées.

Mauvaise nouvelle : j’ai laissé la cannette Red Bull chez moi.

Bonne nouvelle : rentré sain et sauf à la casa, je suis en possession de 2 cannettes de Red Bull. Et en plus elles sont pleines.

7 commentaires

  1. Allez allez…. à d’autres…. mouaaaa je t’ai vu t’amuser à cette inoubliable soirée ! Cela dit, je confirme : DJ [trèèèès] moyen 😉 Encore tous mes voeux de bonheur pour cette année nouvelle. Again and again, on ne s’en lasse pas ! Ju (qui adore la R&B 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :