Résolution interactive 2005

J’ai fermé les yeux, laissé le hasard cliquer quatre fois pour moi et…

penser dignement à tout oser pour de vrai.

Penser dignement à tout oser pour de vrai.

On dirait que le hasard me connaît bien…

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :