Fantasme réalisé

Ca a demandé de la patience, du doigté et de nombreux trajets aller-retour. Mais un beau jour ma patience a été récompensée et, protégé par 4 enveloppes de caoutchouc à carcasse radiale, j’ai pu réaliser un fantasme.

J’ai parcouru l’avenue Rogier depuis l’avenue Dailly jusqu’à la Chaussée de Haecht sans emprunter la bande pavée réservée aux trams.

Deux fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *