Ouvrir une bière (la question de Barnabé)


Edit : La réponse à la question « comment ouvrir une bière avec un briquet » se trouve ici.

La question de Barnabé – episode 1.

barnabe

Barnabé a écouté Miossec en boucle. Surtout la chanson Les Bières Aujourd’hui S’Ouvrent Manuellement.

Tu m’as dit que je devrais même ouvrir une bière
Tu me l’avais pas dit depuis si longtemps
Que je ne savais même plus comment il fallait faire
Les bières aujourd’hui s’ouvrent manuellement

Barnabé se demande quelle sont les méthodes pour ouvrir une bouteille de bière fermée par une capsule (à part un décapsuleur bien sûr…).

Parmi les méthodes que Barnabé a déjà recensé y a le rebord du bac de bière, la serrure de la porte, le briquet…

Quelles autres méthodes vas-tu enseigner à Barnabé, gentil ami lecteur, belle amie lectrice ?

18 commentaires

  1. Tout coin de table suffisament dur et de préférence pas assez friable pour que ça se remarque tout de suite. Exemple : le bar ou tout simplement une tablette d’auditoire.

    Il y a également la boucle de ceinture.

    D’une manière générale il faut éviter toute implication directe de l’anatomie ( dont la probabilité s’élève malheureusement avec le taux d’alcool dans le sang ). Déjà vu dans une descente d’auditoire, un individu à la membrane cervicale probablement déjà très spongieuse décapsulant avec son orbite oculaire ( accompagnant néanmoins le geste d’un « aïe aïe aïe ! » suivi du « ptschhhh » – « aaaah … glupsglupsglups » ). Chez le borgne cette opération sera probablement plus simple et moins dangereuse. Quand à la fraîcheur, bien, ça dépend du temps que la bière aura passé au frigo.

  2. si mes souvenirs sont bons, ce vieux Jean-Claude affirmait pouvoir casser une noix (une noisette?) entre ses fesses…

    Alors, je propose : « avec les fesses à Jean-Claude » !

  3. Avec un pied à coulisse, les dents d’une fourchette ou encore le manche en inox d’un couteau.
    Un rebord plat et rigide.
    Mais avec ma dextérité, je préfère la serrure de porte, tant pis si je perds un peu du précieux liquide.

  4. Et bien voici une petite méthode de plus: avec son talon (oui oui, celui de son pied) Pour cela il faut se saisir de deux bouteilles. Coincer la capsule de la première sous la corolle de la capsule de la deuxième. Si vous avez bien suivi, une bouteille est donc plus bas que l’autre. Il ne reste plus qu’à taper sur le cul de la bouteille du bas avec son talon (au choix, gauche ou droit) en espèrant que la bouteille du bas fasse s’éjecter la capsule de la bouteille du dessus. En cas de succès, admiration garantie de tous vos amis, en cas d’échec, il ne vous reste plus qu’à fuire la petite communauté qui s’est rassemblée autour de vous. Attention, méthode à utiliser uniquement en public, seul, çà n’a aucun intérêt!!

  5. Et bien voici une petite méthode de plus: avec son talon (oui oui, celui de son pied) Pour cela il faut se saisir de deux bouteilles. Coincer la capsule de la première sous la corolle de la capsule de la deuxième. Si vous avez bien suivi, une bouteille est donc plus bas que l’autre. Il ne reste plus qu’à taper sur le cul de la bouteille du bas avec son talon (au choix, gauche ou droit) en espèrant que la bouteille du bas fasse s’éjecter la capsule de la bouteille du dessus. En cas de succès, admiration garantie de tous vos amis, en cas d’échec, il ne vous reste plus qu’à fuire la petite communauté qui s’est rassemblée autour de vous. Attention, méthode à utiliser uniquement en public, seul, çà n’a aucun intérêt!!

  6. Deux méthodes : après s’être musclé tout l’hiver à manier du ciment par moins dix, tu peux, jeune ami buveur de bière et ce pour éberleur ton nouvel ami le gouverneur de Californie, suivre le conseil suivant. Applique la capsule de la bière à ouvrir (bien fraîche la bière et avec alcool, sinon c’est gâcher) sous l’humérus de ton bras tendu en avant(l’avant bras, pour l’humérus je suis pas médecin), empoigne la bière fermement et replie ton avant bras. Viva garantis et une séquestration dans les geoles californiennes pour avoir fait pleurer le gouverneur.
    Deux : une barrière ou tout aiutre objet à taille humaine solidement planté dans le sol.

  7. Il y a les dents. Enfin ATTENTION. C’est pas valable pour toutes les bières, et quelques règles s’imposent :

    1/ Ne pas y aller directement comme une brute. Tester gentiment voir si ça bouge
    2/ N’utiliser que les dents du fond.Molaires, au pire prémolaire. (se reporter à un dictionnaire médical pour les ignares) : j’ose même pas imaginer le résultat avec les incisives…
    3/ Ne pas avaler la capsule, ce serait assez couillon.

    Autre méthode : le briquet. Super classe, ça vus gicle une capsule à 5 mètres quand c’est fait avec conviction.

    1/ Serrer la bouteille FERMEMENT dans son petit poing juste en dessous du niveau du goulot.
    2/ Glisser un briquet entre son poing et la bière, eu niveau de l’articulation main-doigt, pas d’une pahalange quelconque
    3/ se servir de sa main comme levier.

    Marche très bien avec un briquet de type bic jetable. Je soupçonne le zippo d’être encore plus efficace, mais j’ai pas eu l’occasion de tester.

    Et pis si t’as pas de briquet et que t’as peur pour tes dents, tout rebord saillant fait l’affaire, mais on perd un peu de boisson.

  8. ya tout plein de manières de décapsuler une binouze!!

    1/ le classique: avec le briquet,
    2/ avec le bouchon d’une bouteuille en plastique
    3/ avec une gouttière, une rembarde, un trottoire
    4/ avec une casquette, un sac a dos
    5/ un livre, un boitier de cd, un portable, une télécommande
    6/ une table, une chaise, un tabouret
    7/ un manche de couteau ou fourchette
    8/ la boucle de ceinture
    9/ ou avec les doigts tout simplement (nécessite une bonne habitude et une bonne quantité de bière si on s’est foiré le premier coup pour oublier la douleur!!)
    avec les dents je déconseille fortement, j’ai des potes qu’ont plus beaucoup de molaires!!

    Bon apéro, et vive les bretons,

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :