Identité (in)valide

valid until

La scène se déroule dans une administration, de part et d’autre d’un hygiaphone.

– Moi : voici ma carte d’identité qui n’est plus valide, j’ai besoin d’une attestation de perte de ma carte d’identité
– Lui : je ne peux pas vous donner une attestation de perte puisque vous avez une carte d’identité
– Moi : oui mais elle n’est plus valable, j’ai besoin d’un document valide qui atteste de mon identité
– Lui : Je ne peux pas vous donner une attestation puisque…

etc, etc, etc.

Je dis donc au passage au revoir à un bout de carton plastifié qui m’a accompagné depuis mon arrivée dans la capitale il y a 10 ans et qui m’a accompagné dans bien des aventures, positives pour la plupart. Je ne peux souhaiter qu’une seule chose : évoluer autant et aussi bien dans les 10 prochaines années.

2 commentaires

  1. J’ai un problème similaire au sujet dudit papier plastifié (similaire, mais non identique). N’est-il pas navrant de devoir mentir, formellement, pour se conformer à la réalité administrative ? Pragmatisme, pragmatisme, ouïe ouïe, je n’aime pas cette contrefaçon.

  2. Je vous propose à tous deux une solution très simple : déménagez !
    Le déménagement est une hygiène de vie 😉 Jamais je n’ai gardé une carte d’identité jusqu’à sa date extrême de validité ! Jamais je n’ai été contrainte à ce genre de mensonge par l’Administration !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :