Perfect storm

L’actualité en ce moment c’est une Perfect Storm médiatique. Les rédacteurs en chef doivent n’en plus dormir : avec quoi faire l’ouverture du journal télévisé de 20 heures de ce dimanche, avec quoi faire la couverture des hebdomadaires qui sortent le lundi ? Y a -t- il en ce bas monde assez de PD-150 et de betacam plus ou moins numériques pour couvrir ces 3 événements ?

En temps ordinaire, un deuil dans la capitale de l’offshore banking, des domiciliations de société et autres casinos ferait fort bien l’affaire.

En temps ordinaire, un mariage princier ferait parfaitement l’affaire.

En temps ordinaire, un deuil papal ferait plus que parfaitement l’affaire.

Donner la préférence à Rainier, c’est se mettre un milliard de catholique à dos (ça fait mal aux lombaires).

Donner la préférence au pape, c’est prendre le risque de lasser son public.

Donner la préférence aux amours adultères en voie de régularisation dans les familles dysfonctionnelles et néammoins règnantes (pléonasme ?), c’est courir le risque de se fâcher avec les pilotes de formule un et/ou les ex-amants de Stéphanie et de Caroline.

Bref, la seule solution c’est le compromis. La solution c’st titrer : « Incident diplomatique sauce polognaise : Rainier et le pape snobent le mariage de Charles et Camilla. »

3 commentaires

  1. Je vois déjà l’article:

    Mariage de Charles & Camilla. Le Pape aurait déclaré : « Tant que je serai appelé à Rainier, jamais ! » Le MI6 (services secrets britanniques), reconnaît son erreur : « on a voulu liquider le Vieux, mais son beau-fils était dans la pièce. On s’est trompé de paradis fiscal. C’est vrai que ça paraissait suspect que le Pape ait un gendre, mais vous savez, de nos jours, même les Princes divorcés se remarient, alors… »

    Les Grimaldi, furieux, s’apprêteraient à dévoiler la liste des avoirs frauduleusement blanchis par la couronne Britanniques sur le Rocher, afin d’éviter qu’Elizabeth ne paie des impôts.

    Le Conseil des Evêques déclare ne rien savoir. « Sauf que les Anglicans, c’est quand même des tordus », selon une source proche de Mgr Ratzinger, doyen du Conseil. D’après une autre source anonyme, le doyen aurait dit : « ils commencent vraiment à nous les casser, les Princes. Ils débarquent de partout pour nous faire annuler leurs mariages à la con. ‘Sont pas capables de les tenir en laisse, leurs fichues progénitures… »

    Pendant ce temps, il paraîtrait que la Reine Elisabeth aurait commandé un stock de boule Quiès en colis Express. « Maintenant qu’ils doivent plus se cacher, on s’entend plus parler. Si ça continue, ils vont lézarder le portrait mon défunt père, pourtant dans l’autre aile du château.

    Le Majordome du Prince Charles, jaloux amant précédemment éconduit, va bientôt publier un livre : « moi et Choco-Prince », dans lequel il publiera les détails scabreux des habitudes peu avouables de Sir Charles.

    Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des Mondes…

  2. Je vois déjà l’article:

    Mariage de Charles & Camilla. Le Pape aurait déclaré : « Tant que je serai appelé à Rainier, jamais ! » Le MI6 (services secrets britanniques), reconnaît son erreur : « on a voulu liquider le Vieux, mais son beau-fils était dans la pièce. On s’est trompé de paradis fiscal. C’est vrai que ça paraissait suspect que le Pape ait un gendre, mais vous savez, de nos jours, même les Princes divorcés se remarient, alors… »

    Les Grimaldi, furieux, s’apprêteraient à dévoiler la liste des avoirs frauduleusement blanchis par la couronne Britanniques sur le Rocher, afin d’éviter qu’Elizabeth ne paie des impôts.

    Le Conseil des Evêques déclare ne rien savoir. « Sauf que les Anglicans, c’est quand même des tordus », selon une source proche de Mgr Ratzinger, doyen du Conseil. D’après une autre source anonyme, le doyen aurait dit : « ils commencent vraiment à nous les casser, les Princes. Ils débarquent de partout pour nous faire annuler leurs mariages à la con. ‘Sont pas capables de les tenir en laisse, leurs fichues progénitures… »

    Pendant ce temps, il paraîtrait que la Reine Elisabeth aurait commandé un stock de boule Quiès en colis Express. « Maintenant qu’ils doivent plus se cacher, on s’entend plus parler. Si ça continue, ils vont lézarder le portrait mon défunt père, pourtant dans l’autre aile du château.

    Le Majordome du Prince Charles, jaloux amant précédemment éconduit, va bientôt publier un livre : « moi et Choco-Prince », dans lequel il publiera les détails scabreux des habitudes peu avouables de Sir Charles.

    Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des Mondes…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :