FTP

Par la présente, je fonde le Front du refus des Téléfilms Pourris.

Comment reconnaître un téléfilm pourri ?

mateur tv

  1. Chaque épisode comporte plusieurs intrigues intra-épisode (le cambriolage du boucher, le hold-up de la poste, le clochard en garde à vue) et un fil narratif qui concerne les personnages récurrents : les ennuis conjugaux du commissaire, le gardien de la paix qui qui boit un peu pendant les heures de service…
  2. C’est filmé en vidéo et c’est à peine mieux éclairé qu’un reportage du JT. La lumière ne « dit » rien, ne participe pas à l’histoire.
  3. Les comédiens jouent comme s’ils avaient un quota européen de scènes à tourner dans la journée
  4. Les comédiens ne sont pas des stars internationales, ni des bêtes de théâtre ni les deux.
  5. Le scénario inclut courtoisement l’un ou l’autre thèmes de société directement puisé dans un dossier « société » du Nouvel Obs’.
  6. Le scénario exclut courtoisement toute surprise et tout gros suspense. Les personnages sont ce qu’ils ont l’air d’être sans retournement de situation. Tout se passe comme si le scénariste avait en bas à gauche de son écran un post-it qui lui rappelle la règle du frigo : le téléspectateur doit pouvoir aller se chercher une Chimay ou une Cara Pils frâiche au frigo sans perdre le fil.

Comments 6