Référendum sur la constitution européenne : bis

bureau de vote

Supposons, je dis bien, supposons… primo que le nombre de votants pour le référendum du 29 mai sur la constitution européenne soit en nombre pair. Supposons toujours que par un concours de hasard et circonstances que même Lelouch ne jugerait pas plausible, ce nombre pair d’électeurs émettent autant de oui que de non. Supposons qu’il y ait exactement 50,00% de « oui » et 50,00% de « non ».

Il se passe quoi ?

6 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :