Comment je vais gagner mon premier milliard

J’étais vêtu de blanc à une fête et pas le moindre Eddy Barclay en vue. J’étais à cette fête et j’avais soif. J’avais soif et pas envie de me casser la voix. Pas envie de jouer les Bruel et pourtant envie de passer ma commande à l’open barman.

Et là… le saut créatif. L’idée qui tue. Le truc qui va me rapporter des milliards d’euros, une île privée dans les Seychelles, un chalet à Gstaad (ou Crans-Montana) et la couverture de Bizz Magazine ou du Financial Times et de quoi manger à ma faim jusqu’à la fin de mes jours.

tonic

(ou alors l’idée d’un tableau blanc effaçable de poche pour pouvoir passer sa commande et draguer les jeunes filles de la section wallpapers dans les endroit sur-décibelisés est une fausse bonne idée?)

Comments 3