dans Non classé

Monsieur Eddy

heu... eddy merckx

Monsieur Merckx, je garde une souvenir marquant de votre (de ta ?) carrière cycliste. Un jour que, tout bambin, je jouais à Eddy Merckx (escalader et désescalader à toute vitesse les escaliers en me prenant pour le maillot jaune 1969), mon menton a rencontré brutalement une balustre. Depuis, j’ai une cicatrice au visage.

Ca n’empêche pas que ton palmarès (allez, on se tutoie !) reste de loin supérieur à celui du Texan à roulettes. Ca ne m’empêche pas de faire heu… du vélo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. -La révolution est comme une bicyclette : Quand on ne la pousse pas, elle tombe !
    -Eddy Merckx ?
    -Non : Che Guevara…

  2. -La révolution est comme une bicyclette : Quand elle n’avance pas, elle tombe !
    -Eddy Merckx ?
    -Non : Che Guevara…