Monsieur Eddy

heu... eddy merckx

Monsieur Merckx, je garde une souvenir marquant de votre (de ta ?) carrière cycliste. Un jour que, tout bambin, je jouais à Eddy Merckx (escalader et désescalader à toute vitesse les escaliers en me prenant pour le maillot jaune 1969), mon menton a rencontré brutalement une balustre. Depuis, j’ai une cicatrice au visage.

Ca n’empêche pas que ton palmarès (allez, on se tutoie !) reste de loin supérieur à celui du Texan à roulettes. Ca ne m’empêche pas de faire heu… du vélo.

Spread the love

6 réflexions au sujet de “Monsieur Eddy”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :