entre quatre yeux

Par les temps féroces qui courent, dans lesquels des amis d’enfance perdent un père à cause de la montagne, autant parler de ce qui va bien.

s.o.s. bonnes copines

Ce post se veut un hommage à mon réseau S.O.S. Bonnes Copines. Ces ami(e)s autour de moi que je rencontre entre quatre yeux dans des divers points du secteur horeca, devant des boissons chaudes ou froides. Je veux dire ma gratitude à ces femmes (et quelques hommes), en espérant qu’ils se reconnaissent. Ils (elles…) m’écoutent, me soutiennent et à l’occasion me disent des trucs.

Des trucs auxquels je réagis en général par la phrase  » mais pourquoi est-ce que personne ne m’a jamais dit ça avant ? « .

Je sors de ces conversations à coeur ouvert avec des jalons, des outils, de la nourriture dans ma musette.

Je suis sorti de la plus récente armé d’un ordre de mission dont l’objectif est simple, la mise en place compliquée et les enjeux importants.

Les premiers travaux pratiques ont déjà commencé…

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :