Octopus, ou quoi ?

Est-ce que ça valait la peine d’aller attraper un mélange d’insolation (il a fait beau) et de refroidissement (le temps était humide, le terrain plein de flaques et mes chaussures de trous) ?

octopus

C’est une bonne idée d’organiser un festival format baby, c’est une bonne idée d’organiser un festival pour 5000 personnes au lieu de 50 000. C’est une bonne idée d’organiser un festival dans le Brabant Wallon. C’est une bonne idée d’organiser un festival bon enfant qui permette au spectateur de serrer la louche à la clavériste de Flexa Lyndo et de croiser la chanteuse de Starving à la sortie des toilettes open air. C’est une bonne idée de placer Ghinzu en tête d’affiche (where else ?).

C’est une moins bonne idée d’organiser un festival sur un lieu dont le sol est recouvert de caillasses. Un spectateur éméché, mécontent d’entendre pour la énième fois le chanteur de Da Familia terminer une de ses phrases par « ou quoi » et c’est le granit vengeur qui vole vers la scène. Ou peut-être suis-je le seul à angoisser à ce sujet ?

C’est carrément pas une bonne idée d’ enchaîner les concerts comme des perles. C’est carrément pas une bonne idée de priver le public d’un quart d’heure de battement, bien utile pour aller acheter un Chiliburger (s’il en reste). C’est carrément pas une bonne idée de priver le public de quelques minutes pour parler du concert qui vient de finir. C’est carrément une erreur de me priver du rituel du soundcheck. Croyez-le ou non, amis organisateurs, il y a au moins un membre du public que ça ne dérange absolument de regarder le ballet des roadies sur scène.

Un commentaire

  1. non, deux membres. (me dis pas ça, Baudoin, je dois filmer une partie du festival astropolis à Brest dans peu de temps… me dis pas ça, me dis pas ça) oups, je me sens pas très bien…je crois que je vais mévanouir tout d’un coup…

    … Rosebud.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :