Phospore. Essence.

Maintenant que je l’ai extraite du bac des soldes de mon supermarché préféré et favori et que je l’ai ramenée, contre paiement d’une bouchée de pain, qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire d’espiègle et de jouette avec cette bombe de neige artificielle et phosphorescente ?

7 commentaires

  1. Effectivement en août c’est plutôt inattendu.
    Tu pourrais te mettre de la neige sur le corps, éteindre la lumière et voir si tu brilles dans le noir. Et tu prends une photo, comme ça tu auras un nouveau concours de légende à proposer.

  2. Tu pulvérises le noyer des voisins, et à la nuit tombée (après l’avoir éclairé pour qu’il luise), tu chantes « Oh Tannenbaum, oh Tannenbaum… »

  3. « rapportée » : on ramène un être vivant mobile ou un véhicule, on rapporte un objet.

    Sinon, tu pourrais prendre une photo dudit objet et nous le montrer que l’on puisse t’aider à décider qu’en faire…

  4. « rapportée » : on ramène un être vivant mobile ou un véhicule, on rapporte un objet.

    Sinon, tu pourrais prendre une photo dudit objet et nous le montrer que l’on puisse t’aider à décider qu’en faire…

  5. Tu mes « Phopore » au lieu de « Phosphore », c’est voulu?
    Au passage, le titre me rappelle « Bosphore et sens » en rapport avec le film « Crossing the bridge » que j’ai recemment vu. 🙂

  6. Tu fais la tournée des bars de nuit. Et tu marques tous les idiots débilitants que tu croises sur ta route, tu vas ensuite savoir ce que c’est que de vivre dans la ville des lumières… vers les 3 / 4h du matin…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :