Jacques Brel says…

Notamment parce que je n’ai pas trouvé ce texte ailleurs (Google n’aimerait -t- il pas les chanteurs nés avenue du Diamant ?) voici quelque paroles de maître Jacques :

La vraie liberté c’est avoir le droit de se tromper.
La réussite n’est jamais une preuve de liberté, alors que l’échec est toujours une preuve de liberté.
(…) Les hommes usent très peu de leur liberté. Il faut se tromper, il faut faire ses erreurs. Il faut se casser la gueule. Il faut avoir mal, il faut pleurer.
(…) le fait d’exister, le fait de bouger me paraît plus intéressant que le fait d’être prudent. II est urgent de ne pas être prudent. Il faut être imprudent. Et vous vous cassez la gueule et bien vous vous cassez la gueule. On n’en meurt pas de se casser la gueule. On ne meurt pas d’humiliation. On meurt d’un coup de couteau dans le dos ou d’un accident de voiture. On ne meurt pas de se tromper la gueule. Personne n’est ridicule. Il y a des vivants et des morts.
Il n’y a rien de plus horrible qu’un homme malheureux parce qu’un homme malheureux fait le malheur. Il entre et il engendre le malheur. On dirait un mardi gras qui a mal tourné.
(…) Le plus dur pour un homme qui habiterait à Vilvorde et qui veut aller vivre à Hong-Kong c’est pas d’aller à Hong-Kong, c’est de quitter Vilvorde. (…) Hong-Kong est à la portée de tout le monde, mais quitter Vilvorde ça c’est dur…

6 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :