Réunion (t) upperware


Confession : je n’ai jamais assisté à une réunion tupperware. Full disclosure : je n’ai jamais assisté à une réunion upperware non plus. Impossible donc de savoir si la pêchue et joviale animatrice propose, entre deux petits gateaux « maison » et une tasse de Senseo, les objets suivants :

T 72 (pointure 40) merci wikipedia

– la paire d’écrase-merde. On parle bien d’écrase-merde. Des shoes qui ont l’air de sortir des usines d’assemblage du T72. Il ne leur manque que la tourelle, son canon à âme lisse de 125 mm et chargeur carousel de 22 coups. Je ne parle donc clairement pas de délicats mocassins en cuir de Florence. Pire, j’évoque de véritables SUV des trottoirs, des 4×4 pour pieds à blindage réactif.

tabasse co

– La recette du Paradoxe. Le Paradoxe est un cocktail qui se prépare de la façon suivante : commander une bière ordinaire de type pils dans un café. Y ajouter de larges traits de tabasco. Quand la quantité de Tabasco est parfaitement dosée, un mouvement perpétuel se met en route : la fraîcheur de la bière étanche la soif, le piquant du Tabasco donne soif.

masse. pin.

– Le massepain qui est mis en vente à une date appropriée. On est à 3 semaines d’Halloween, c’est le moment de l’année où le curseur de la météo hésite entre « été indien » (aquarelles de Marie Laurencin en vente à la boutique) et « brouillard londonien » (qui n’a pas son exemplaire dédicacé de « London Calling » ?). Et qui est-ce qui pointe son nez rose et sa queue en tire-bouschtroumpf dans les étals des boulangeries ? Du massepain ! Je suppose que les guirlandes de Noël vont surgir en traître vers le 3 novembre ?

5 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :