Saive our souls

ping ?

Depuis qu’elle a fermé sa pension de famille à Houlgate, m’ame Rossignol s’est reconvertie dans la peste (et dans le choléra). Et la clientèle, pourtant distinguée, souffre d’alopécie auto-infligée à chaque fois qu’elle se lance dans la rédaction d’un texte qui doit…

  • respecter une consigne thématique
  • respecter une contrainte secrète
  • envoyer l’opposition aux fraises.

C’est comme le Paris-Dakar des blogueurs sauf qu’il n’y a pas de logos publicitaires collés sur les portières. Et les gamins peuvent se jeter sous nos disques durs en toute sécurité pendant la traversée des villages, a priori on n’en écrasera que si la contrainte ou la consigne secrète nous le demande…

Lecteur perspicace, lectrice à l’oeil du tigre, sauras-tu trouver sous quel pseudonyme je prends part à une partie de ping-pong littéraro-oulibloguesque ma foi de très haute tenue ?

2
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
jimich
Invité

mhm, c’est assez difficile, d’autant que la production est sur-abondante pour les externes …
me suis abonnés aux rss, mais j’ai abandonné la première manche, trop de retard 🙂
Là, je suis le début de la seconde.

Par contre, je suis pratiquement sur que tu n’es ni Anna Tolstoï, ni Bilbo Tolkien, ni Cyrano Rostand …

Je tente un coup dans l’eau: Daphnis Longus???

jimich
Invité

Bon, ben, perdu …
C’était pas Daphnis Longus 🙂
http://ping-pong.khlevina.info/parloir/viewtopic.php?id=99#p1283

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :