Février : le mois de l'abécédaire

Alors puisque février compte courtoisement 28 jours en cette année non bissextile…
Bien sûr grâce à une idée de Julie – credits where thy’re due…
C’est décidé : février sera placé sous le signe de l’alphabet.
Direction le Robert et le Littré.
Et j’ai tout le temps nécessaire pour y participer : c’est pas comme si je participais à un atelier d’écriture de scénario de long métrage en 14 jours du 4 au 17 février…
Faudra que vous reveniez demain pour une première livraison annoncée sous le signe du A.
Garanti sur facture : y aura la belle lettre A
Hilarité garantie, de bonne facture également.
Il y aura peut-être même des images pour illustrer le propos.
J’en salive sur mon clavier d’impatience, faudra faire gaffe au court-jus.
Kodak fournira les petites boîtes jaunes de plus en plus obsolètes.
La bande passante fera passer ce qu’elle pourra comme d’habituuude.
Mon franc ne cessera pas de tomber tout le mois, jusqu’au 27.
Nul souci ne viendra gâcher cette belle croisade de l’amitié et des 26 belles-lettres.
Oui, ça va être formidable, épastrouillant, ça va
Parce qu’il n’y a pas de raison…
Qu’aucun désagrément ne vienne gâcher la fête
Restez chez vous les ennuis et les grincheux
Sus à la morosité, à bas la frilosité et
Tous en choeur avec moi, au signal :
Un… deux… trois…
Vive l’alphabet et ceux qui l’utilisent.
Washington vient de câbler son soutien à l’opération.
Xenakis n’aura pas l’occasion de nous composer une symphonie commémorative
Yankee ou pas, on va bien s’amuser.
Zappiing interdit : pas question de changer de crémerie, ami lecteur, amie lectrice…

4 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :