Petite expérience phoographique (entre amis)

Soit deux photos du même sujet (un monsieur et son chien seul à une table du Gauguin, un café du cimetière d’Ixelles, en face de mon coiffeur), non identiques mais comparables, prises avec la discrètion que permettent les appareils embarqués dans les GSM. Le contre-jour à droite brûle un peu une partie de l’image mais à part ça, j’en suis relativement fier…

La première est en couleurs.

au Gauguin -  couleurs

La deuxième est en noir et blanc.

au Gauguin -  black and white

Est-ce que ces deux images provoquent chez toi, lecteur, lectrice, des émotions différentes ? Merci d’avance.

6 commentaires

  1. ils n’ont pas bougé,
    le vieil homme et son chien,
    ils font partie des meubles
    – tabouret, tapis, tableau,
    le vieil homme et son chien –
    ils n’ont pas bougé,
    depuis l’invention de la photo couleur
    ou juste le temps d’une bière
    dans un petit mouchoir

  2. Je prefere la 1ere… les couleurs ont un « je ne sais quoi » de vieillottes, qui font qu’on sent qu’on se trouve dans un petit café de village, un peu pourrave, mais tellement sympathique. Il manque plus que les joueurs de belote…
    Le N&B efface un peu tout ça.

  3. Sur la deuxième, seule la casquette suggère qu’il s’agit d’une scène d’aujourd’hui, sinon j’aurai eu du mal à la dater.

    Celle en couleur m’apparait plus tristoune, impossible de dire vraiment pourquoi.

  4. A l’issue d’une observation méticuleuse des deux clichés je serais tenté d’affirmer que la couleur fatigue davantage les chiens que le noir et blanc… Je me demande quel aurait été le resultat avec un dalmatien… et avec cent de plus ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :