2006 : l'été en tubes

Les singles sont sous les ordres du starter et… l’été est parti ! Pour se faufiler dans nos t-shirts, dans nos iPods la lutte est féroce :

Pour l’écurie « Temps de cerveau disponible » : Laurent Voulzy.

  • Pourquoi ça sera le tube de l’été : parce que Laurent – Bopper en larmes – Voulzy n’est pas manchot en studio. Parce que Laurent – Mes nuits sans Kim Wilde – Voulzy est total crédibilité. Parce que la chanson n’est pas née d’hier, c’est une version française d’une chanson de Brian Hyland reprise par un peu tout le monde.

  • Pourquoi ça ne sera pas le tube de l’été : La question ne se pose pas. Ca sera le tube de l’été. C’est déjà le tube de l’été.

Pour l’écurie de Carolis de service Public de l’année pré-électorale :

Anis, un pseudo qui sent bon l’anisette, un artiste qui vient de la banlieue et une démarche qui sent bon la mission de service public.

  • Pourquoi ça sera le tube de l’été : Parce que de Carolis a trempé les bandes masters dans de l’eau de Lourdes et que les miracles, dans le show-biz, ça existe.
  • Pourquoi ça ne sera pas le tube de l’été : Parce que le tour de France 2 (Amadou et Mariam) c’était l’an passé. Les années paires c’est TF1.

Pour l’écurie Delusinne belge de proximité : Quanta

  • Pourquoi ça sera le tube de l’été : Des blondes en bikini sur une plage. Ca a marché pour Duran Duran. Ca marche pour le gangsta rap made in TV. Pourquoi ça ne marcherait pour encore une fois ? Parce que Bel RTL et Radio Contact vont pilonner en rotation lourde. Parce que le clip va passer souvent.
  • Pourquoi ça ne sera pas le tube de l’été : Parce qu’en face il y a Voulzy et une vraie chanson avec une vraie mélodie. Parce que le site donne le mal de mer. Parce qu’il n’y pas eu de deuxième édition de la StarAc’ belge.

Comments 4