Du U

U turn

La lettre U occupe les pages 1793 à 1802 de mon exemplaire du Littré. Autant dire que cette lettre fait sa gênée quand il s’agit d’être en initiale d’un mot. Sauf pour le mot « Un ». Mais dans ce cas particulier, le son « u » n’est présent nulle part dans ce mot.

Le U est une voyelle. La dernière vraie voyelle. Le « i-grec » est une voyelle hybride, qui se prononce comme un i mais s’écrit pas pareil. Le « i-grec » méritera qu’on se penche sur son cas mais pour ça il faut que j’arrive au bout de cet abécédaire.

Pour prononcer un U, faut-il faire un U avec sa langue ? Il faut en tout cas positionner la langue aussi près du palais que possible tout en placant la langue aussi loin que possible à l’avant de la bouche tout en arrondissant les lèvres… Tout un art…

Tracer un U, c’est… Tracer un U.

Partir de babord, prendre une courbe en épingle à cheveu et remonter comme un skieur de saut à ski en pleine ascension post-tremplin.

Les mots du U se croient uniques alors qu’ils sont universels. Persuadés de sortir de l’utérus d’Uranus, ils pensent avoir le droit d’uriner sur l’univers. L’usage d’uranium (d’un niveau d’enrichissement usuel) réduit en particules ultra-minces les chances d’union entre un unijambiste et une uniformée infirmière des urgences.

Un mot en U qui est plus unique que les autres selon toi, lecteur, lectrice ?

4 commentaires

  1. Typo alert: « avce » au lieu de « avec » (fixed)

    Sinon, en tant que musicien, et, n’en déplaise aux ukases émanant d’ulémas, je propose « ut » tel que modulé par le mouvement de mon uvule.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :