Ce n'est qu'un au revoir…

Bon, j’aurai quelle nationalité en 2011 ? Belge ? Française ? Flamande ? Wallonne ? Bruxelloise ? Et est-ce que le fait que j’ai paumé mon passeport à New York en juin 2001 va être un problème ?

Ce gouvernement « normal » pourrait bien aller jusqu’au bout de sa législature, vers 2011, point de non-retour, mais surtout de rupture. Où, dans la foulée de nouvelles législatives, se dérouleraient des négociations impossibles, interminables… jusqu’à ce que Flamands et francophones avouent, la main sur le cœur, leur impossibilité à former un gouvernement, en raison des difficultés communautaires nées des nouvelles réformes institutionnelles – et de l’ardeur des Flamands à les appliquer à la lettre pendant la législature écoulée. D’où séparation à l’amiable – sans doute un schéma à la tchécoslovaque –, puisque les deux ou trois parties seront enfin d’accord pour divorcer… CQFD.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :