La complainte du traducteur

Nous en sommes à l’épisode 12 de la saison 1. Bientôt le cliffhanger de fin de saison.

David, un des deux frères croque-morts, met la dernière touche, en ajustant sa cravate, au corps du personnage (un gay) qui est mort au début de l’épisode. Le personnage (ou son fantôme, ou ce que vous voulez) parle à David. On est dans Six feet under donc c’est normal.

La V.O. :

tie

« At least my tie can be straight, right ? ». Jeu de mots : « straight » signifie droit (pour la cravate), mais aussi « hétéro » (pour le personnage).

Le traducteur en charge de la V.F. a -t- il réussi à traduire ce jeu de mot ? Je vous laisse juge :

La VF :

cravate

EDIT : il y avait moyen d’utiliser cette traduction très libre et d’avoir un double sens : « Au moins, c’est pas une cravate de pédé ! »

5 réflexions au sujet de “La complainte du traducteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :