Ouragan sur le Caine

L’autre soir, nouveau time-warp dans mon salon, cette fois en…

Excusez-moi on frappe à l’interphone. C’est qui ?

[audio:http://www.somebaudy.com/audio/i_am_michaelcaine.mp3]

Pardon, mais il y a une musique de folie derrière vous. C’est quoi votre nom ?

hary palmer a.k.a. michael caine

[audio:http://www.somebaudy.com/audio/my_name_is_michael_caine.mp3]

Tu tombes bien Michael, enlève ton imper et mets tes lunettes pour lire, j’étais justement sur le point d’expliquer aux lecteurs que toi et moi on a failli faire la même chose à un soir d’intervalle..

Donc, l’autre soir, nouveau time-warp dans mon salon, cette fois en feuilletant Télémoustique, un hebdomadaire de programmes de télévision.

Programmes du mardi 19 septembre 2006, page 87 : Club RTL, 20h35 : The Italian Job.

italian job 1969

Programmes du mardi 19 septembre 2006, page 88 : TF1, 20h50 : The Italian Job.

italian job 2003

(oui bon d’accord, sur TF1, c’est le remake de 2003)

Et là je me dis, je vais faire aussi fort que toi Michael. Je figure dans le public de « Il paraît que l’amour » (qu’est-ce que Test-Achats attend pour obliger RTL-TVi à rebaptiser cette émission « Il paraît que le sexe »).

Pour la petite histoire, si le public applaudit avec entrain, c’est parce que le chauffeur de salles orchestre des prises « appaludissements » *avant* l’enregistrement proprement dit. Cela permet au réalisateur d’avoir des applauses en boîte au cas où. Ensuite, mis en condition et brainwashed par cette mise en jambe, les tonnerres d’applaudissements viennent tout seuls.

La boîte qui recrute du public (pas la RTBF, c’est important pour la suite) me convoque pour le débat électoral schaerbeekois avec Bernard C., Isabelle D., denis G. et Laurette O. qui est diffusé à la même heure. Ce serait drôle si j’étais dans le public des deux chaînes à la même heure et habillé de la même façon, non?

drank bon de consommation

– « Tu vois petit, me dit Michael, (en fait il dit « you see old chap » mais je vous fais la traduction simultanée), si le public zappeur te voit sur les deux chaînes le continuum espace-temps sera rompu et le grand public n’est pas encore prêt pour le voyage dans le temps. »

– « Oui mais je… » vogelpiké-je.

– « Le monde se divise en deux : ceux qui sont invités par la RTBF, qui seront assis et dans le champ, qu’on verra à l’écran et ceux qui creusent. Toi tu… »

– « C’est un complot ou quoi ? » conspiracy-théorisai-je…

– « No further comment » me souffla Michael en remontant dans sa stretch limo remplie jusqu’au bouchon de capot de minijupes blondes.

Question subsidiaire pour les eighties casualties : de quelle chanson de quel groupe proviennent les extraits sonores de ce post ?

4 commentaires

  1. En fait le jeu de mot de ton titre n’est pas si hasardeux. Puisque ce cher Maurice Micklewhite prit le nom de scène de Michael Caine à partir d’une affiche de The Caine Mutiny (soit Ouragan sur le Caine en français). Il y a deux anecdotes: la crédible qui dit que c’est son agent qui l’a conseillé, et la sienne où il dit en gros « je regardais la salle de cinéma en face de chez moi, il y avait deux films: The Caine Mutiny et je me voyais mal m’appeler Michael 101 Dalmatians. » 7 ans séparent les deux films. Mais comme on dit en Auvergne (ou en Chine, n’était-ce pas Lao Tseu?: si non e vero, e bene trovato).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :