Le prix qu'on loue 2006 est attribué à…

Trouver un appartement pas cher à louer à Bruxelles, une vraie aventure… (Comment ? J’ai écrit « Trouver un appartement pas cher à louer à Bruxelles » pour Google ? Pas du tout ! Si j’écrivais « Trouver un appartement pas cher à louer à Bruxelles ») pour Google, ça se saurait…)

L’affichette « appartement à louer » est un genre littéraire difficile. Cette rentrée littéraire d’automne voit une avalanche de candidats au Prix qu’on loue, (« le Goncourt des affiches oranges et noires ») décerné chaque année au Café des Locataires par un jury compétent.

Voici deux spécimens qui ne recevront probablement pas ce prix prestigieux :

a louer

L’intrigue est bien en place, les personnages sont attachants, toutes les formes sont respectées et au dernier moment, l’accident bête. Au lieu de taper « cent quatre-vingt », le doigt glisse, c’est la faute de frappe bête…

a louer

Le message est radical, la forme est audacieuse, le cri de l’auteur est limpide mais aucun éditeur n’en a voulu.

Les frais de rewriting, paraît-il…

5 commentaires

  1. À vu de nez, c’est bien placé, oui… Vers le 50naire, le Rd Point Schuman et le Square Ambiorix… Faut voir sa surface, maintenant: Dans mon souvenir, les appartes Bruxellois sont assez grands avec d’immenses fenêtres (YMMV).

  2. Y’a des proprios qui imaginent sans doute que parce que leur cible est plutôt des expats (vu la zone), ils peuvent demander n’importe quoi. Pfff!!!
    Je serais curieuse de voir combien de temps elle restera affichée.

  3. Dans le même genre « annonce idiote », à quelques maisons de chez moi, les pompes funèbres annoncent que leur bureau est désormais fermé et transféré ailleurs, mais qu’ils peuvent se déplacer « en cas de décès urgent ».

    🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :