La petite histoire du véritable onglet de Chris Conty

J’ai un oncle qui travaille à la radio, du côté de la vitre où il n’y a pas de micros mais beaucoup de curseurs. J’ai entendu mon nom de famille cité à l’antenne un certain nombre de fois. C’est la première personne qui m’aie jamais parlé de Chris Conty. Mais en 1974, avant d’entrer dans la Grande Maison du boulevard Reyers, il a assuré la régie « retours » pour un concert dans une salle paroissiale perdue quelque part dans le Barbant Wallon. La « vedette américaine » était un certain Chris Conty (alias « le David Bowie belge »).

Ce soir là le public était dans une énergie bizarre. Il lui a fait un triomphe. Au bout de trois rappels, Chris Conty avait tout simplement fait le tour de tout son répertoire. Il a donc pris sa bonne vieille guitare accoustique et un onglet vert et il a fait une reprise en français de « Space Oddity« .

Après cette dernière chanson, la vraie vedette pestait en coulisse et il a fallu débarasser la scène très vite. Mon oncle a donné un coup de main au roadie (il n’y en avait qu’un) pour aménager la scène et c’est comme ça qu’il est entré en possession de l’onglet de Chris Conty.

le véritable onglet de chris conty

En l’aidant à déménager il y a quelques années, j’ai vu traîner cet onglet sur la cheminée et je lui ai demandé ce que c’était et dans quelle caisse je devais le mettre. Il m’a raconté toute son histoire et m’en a fait cadeau…

Aujourd’hui c’est mon tour de vous le proposer.

7 commentaires

  1. Le coup du « plectre/mediator » ça vous fait pas penser à celui de LGS (copine comme c’est pas possible avec notre perpétrateur favori), qui nous bassine avec à chaque fois dans ses concerts ? (qui se font d’ailleurs presque aussi rares que les apparitions de CC en ce moment)
    Moi je dis : il faut se renouveler, les mecs. c’est pas comme ça que vous arriverez à vendre de la vraie-fausse relique authentoc sur eBay.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :