Cette putain de convocation.

convocation

J’ai poussé un « Yes ! » retentissant en la retrouvant.

Parce que j’ai cherché dans tout mon appartement après l’endroit où moi, mon chat ou ma polonaise de ménage avaient bien pu la mettre. Parce que je suis dans une année GTD. Parce que je suis en train de découvrir qu’il est possible d’être créatif et organisé. Mieux : qu’être organisé, loin de nuire à la créativité, contribue à augmenter la quantité (et peut-être même la qualité) de la production créative.

J’aurais sans doute pu voter avec ma seule carte d’identité mais je l’aurais pris comme un échec. Je prend donc ce dimanche électoral comme une victoire de plus sur moi-même. Corollaire positif de cette chasse à la convocation frénétique, j’aurai au moins deux sacs jaunes à déposer sur le trottoir jeudi soir. Ca fera toujours ce volume d’inutilité en moins pour me pomper l’air dans mon appart et donc plus de place pour me sentir plus à l’aise chez moi et avec moi, ce qui n’est jamais inutile.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :