evviva le Double vé

w

Comme son nom l’indique, le « W » est une lettre à deux visages. D’un côté du Quiévrain on la prononce comme un V (Vaterloo, Vatères-Clausette). De ce côté-ci, on la prononce à l’anglo-saxonne, comme un « ou » projeté vers l’avant sur un toboggan (Ouaterloo, Ouater, etc.). Dans les rues de Bruxelles, demander son chemin pour la chaussée de « Vaterlo »c’est dire en une seule syllabe « je viens de France, je crois connaître ce pays parce qu’il parle ma langue mais là je suis perdu, remettez-moi dans le premier Thalys pour Paris s’il vous plait ! »

Tracer un W c’est délimiter deux hémisphères. Ecrire un W c’est un peu comme la vie ou comme les montagnes russes. Un decrescendo, une remontée vers l’optimisme absolu (ou pas, ça dépend où on s’arrête) avant de retomber de plus ou moins haut et donc pour finir en happy end avec une montée en fanfare grandiloquente comme un final de Wagner.

Les mots du W sont peu nombreux et – à part « wallon » – c’est peine perdue d’en trouver un dont l’étymologie soit du terroir. Les rugueuses et humides régions germanophones ont fournis le water-polo, le wharf, le winch, le wading et les wagons. Pour avaler un wiski cul sec ouvrez la bouche bien bien bien large, dans cette orthographe il s’agit d’un cabriolet.

Contrairement à un certain président, le W a une politique étrangère qui traverse les frontières avec enthousiasme pour transmettre des concepts qui ne se traduisent pas. Les mots du W voyagent sans perdre leur identité.

Heureusement pour lui, le W, surtout répété trois fois est une lettre très sympathique, celle de la toile mondiale.

Comme l’autre jour j’ai eu l’idée de déposer le nom de domaine « doubleve.info » et que je ne sais pas quoi en faire pour l’instant, pour la première fois dans l’histoire des blogs, un post dispose de son propre nom de domaine. A partir de dorénavant et jusqu’à ce que je trouve une meilleure utilisation pour ce nom de domaine, vous pouvez arriver directement sur ce post en tapant www.doubleve.info

(autrement dit double vé double vé doublé point doublevé point info ).

Si quelqu’un a une idée pour ce nom de domaine, si tu as un mot en w qui devrait selon toi entrer dans le dictionnaire, si tu en connais un qui appartient à la langue française de naissance sans exister d’abord dans une autre langue, les commentaires te tendent leurs petits bras affectueux…

6 commentaires

  1. à cette heure,un lendemain de la weille(ou de la wielle,c’est selon )c’est trop dur pour moi.!Mais envers et contre tout,restons vallons et soyions-z-en fier…oufti

  2. Encore une histoire de w,w,w…c (de chiottes quoi !!) sans eau (Walter moins le « l »), wharf wharf (ouarf ouarf!)!.
    Je nous la Sorbonne à quai et tu la Wal de Grâce.
    Ah … que c’est BON.
    Ca pue les colins et sans rancune j’Wuèspère.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :