Nanowrimo

Ce mois-ci, la première chose que je fais chaque matin, c’est rejoindre par traitement de texte interposé quelques milliers de fondus qui ont fait le pari avec eux-même de pondre 50 000 mots de fiction en 30 jours (cinquante mille mots).

Pour suivre mes progrès, cliquez sur ce lien.

Après avoir laissé la chose fermenter dans un tiroir quelques mois ou quelques semaines, je procéderai au vrai travail d’écriture (écrire, c’est réécrire).

Et une fois satisfait de l’état du texte et une fois passé sous les fourches caudines d’Antidote, soit je le balancerai en direction de gens dont c’est le métier de faire des livres, soit je le balancerai sur lulu.com.

Comme mon énergie créative personnelle passe dans ce projet, je ne peux pas promettre 26 posts comme le mois dernier. Par contre, dans tous mes posts de novembre, sauf les Marabout-Flash, il y aura cette image :

nanowrimo.

Allez ! Plus que 45700 mots et c’est bon !

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :