Ce n'est qu'un début, continuons le régime !

Après avoir cédé d’une seule, d’une et d’une seule à la place Jourdan, ce lundi (j’ai une témoin), j’ai vaillamment résisté – entre un Tv on the radio et un We Are Scientists – à l’appel de frites de Fritland tendues, lascives, offertes. Ma volonté est en fer. Je me découvre de nouveaux amis parmi les légumes. La sensation de faim est mon amie, pas mon ennemie…

Qu’on se le dise : je fais en sorte de perdre du poids. L’objectif pas du tout irraisonnable est de faire de l’ombre à Léonardo di Caprio vers le carnaval…

En parlant d’objectif de moins en moins irraisonnable :

nanowrimo

Comments 4