6 réflexions au sujet de “Pas d'os à l'os à moelle”

  1. Et j’ai fort bien fait.

    On retrouve dans cette pièce tout ce qui fait le charme de Baudouin (à mes yeux en tout cas) : humour et surtout finesse.
    Cette pièce n’aurait pas pu être écrite par quelqu’un d’autre, y’a que des bouts de lui dedans.

    J’ai adoré, ma charmante compagne a tout autant apprécié, toutes nos félicitations à l’équipe.

    P.S. : Brooklyn devrait s’appeler Beverly, c’est la seule chose que je changerais au script 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Everybody needs Somebaudy
%d blogueurs aiment cette page :