2006 dans le rétro, épisode 2

Episode 2 : Départ, David, Ogilvy et Monsieur Climat

Les taglines qui ont orné retiendra.com pendant ce trimestre :

  • Si tu ne fais pas d’efforts, les efforts ne te feront pas. 02/01/06
  • « un blog qui défrise » (Kojak) 08/01/06
  • Just Kant get enough 19/01/06
  • You’ve come a long click, baby 01/02/06
  • Human-blog hybrid inside 03/02/06
  • Le blog qui parie sur La Louvière 25/02/06
  • h5n1 : torpilleur coulé ! 05/03/06
  • (et je remets le son!) 16/03/06 (Katerine)

ping ? pong !

Au programme du premier trimestre : des larmes, des balles de ping-pong et une cannette.

Janvier
: Comme le chantait la poétesse et philosophe Jacky Quartz « La mort d’un amour donne la vie à un autre ». C’est un peu la mort dans l’âme que je quitte une équipe d’impro dont je fréquente certains membres depuis cinq à dix ans. Si par hasard l’un ou l’une d’entre vous passe par ici et au risque de pisser dans une contrebasse, laissez-moi vous le dire encore une fois, les gars : « n’ayez pas peur de vous amuser ».

Sinon, sur le front des blogs, un certain « David Dickens » passe beaucoup de temps à jouer avec les contraintes presque impossible du ping-pong des bloggeurs. C’est fou comme je trouve que le style de ce David Dickens ressemble au mien…

Février : quelques jours avant la Saint-Valentin, je me laisse entraîner à la capitale de l’Hexagonie. J’en tirerai un post « tour du monde« . C’est en montrant ce post qu’Ogilvy vend l’idée d’une action « blogobuzz » à Electrabel.

28 jours en février… C’est largement assez pour pondre un abécédaire, non ?

C’est aussi le mois du script je ne sais plus quoi tentative avortée de nanowrimo côté scénario. Au moins cet échec aura -t- il été fécond.

Mars : Le printemps reste collé dans les starting-blocks, je me prend par la main et je lance une pétition pour que monsieur Climat se grouille un peu. N’en fais pas trop monsieur Climat hein…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :