La république du Royaume-Uni français

Or donc Guy Mollet a négocié une union entre la France et le Royaume-Uni. C’était en 1956, une dizaine d’années après la fin d’une guerre dans laquelle la perfide Albion avait fait rempart de son corps pour aider l’Europe à se libérer du vert-de-gris-. 50 ans après, les archives ne sont plus secrètes.

Qu’est-ce que ça aurait donné si le projet avait abouti ?

Le drapeau ressemblerait à ça:

La république du Royaume-Uni français - union france

L’hymne national s’appelerait God Save the Marseille Queen :

Allons enfants de la Patrie,
God save our Marseille Queen,
Le jour de gloire est arrivé
Long live our noble Queen,
Contre nous de la tyrannie
L’étendard sanglant est levé
God save the Marseille Queen:
Entendez-vous dans nos campagnes
Send her victorious,
Mugir ces féroces soldats ?
Happy and glorious,
Ils viennent jusque dans vos bras.
Long to reign over us:
Égorger vos fils, vos compagnes !

En sports, David Beckham jouerait dans la même équipe nationale que Zidane. Le tournoi des cinq nations aurait eu lieu entre compatriotes.

James Superdupont entrerait baguette sous le bras dans un pub pour commander une bière, qu’il paierait en franc sterling (l’euro ? Beurk !). La Régie Rolls Royce sortirait la Silver Twingo et la Phantom Espace.

La reine Elizabeth tiendrait meeting à a porte de Versailles. Elle ferait campagne pour sa réélection au poste de reine-présidente. En face d’elle : une candidate appelée Ségolène Royal. Les jeux de mots fleuriraient dans The World, France-Evening, le Temps, L’Indépendant ou le Gardien.

Pierre Daninos ne vendrait pas un seul exemplaire des carnets du Major Thompson. Goscinny ne voit pas la nécessité d’écrire « Astérix chez les Bretons ». Les Beatles (les Scarabées ?) ne verraient aucune raison d’utiliser la Marseillaise dans « All you need is love ».

Inspector Morse aurait la place qu’il mérite : celle de Navarro.

inspector morse

Vous voyez quoi comme autres conséquences sur cette union qui n’a pas eu lieu ?

6 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :