Optipessimiste

La semaine du 10 au 16 février a vraiment été une semaine pourrie :

  • J’ai appris la mort du père d’un ami.
  • J’ai griffé l’écran de mon GSM.
  • Je me suis fait choper par la patrouille pour m’être garé trop près d’une porte de garage (Bernard Clerfayt, ton facteur va bientôt t’apporter de mes nouvelles).
  • J’ai ramé comme un sourd pour extraire toutes les images et tout le son d’une VHS sur laquelle se trouve un court-métrage que j’ai écrit et réalisé.
  • Et pendant ce temps, j’attends toujours une carte postale d’un de mes cousins, qui passe des petites vacances dans le Coma, région assez mal desservie par la poste semble -t- il.

La semaine du 10 au 16 février a vraiment été une semaine géniale :

  • J’ai signé mon premier contrat avec un éditeur (les détaux sont sous embargo – sorry) et – clin d’oeil cosmique – croisé Pierre Mertens dans la foulée (groupie-shot à venir).
  • J’ai pris un pied d’une pointure que je n’avais plus chaussé depuis longtemps à un événement d’impro.
  • J’ai passé une journée à Anvers et éprouvé un vrai coup de coeur pour cette ville.
  • J’ai fait progresser un projet littéraire à proximité immédiate de la ligne d’arrivée.

3 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :