Hugues Dayez, Rudy Léonet, 5 heures cinéma : compte-rendu pour la postérité.


Résumé de l’épisode précédent : lors de 5 heures DVD le « DVD Primeur » était : Little Britain, les autres DVD abordés ont été : »Ils » (un film d’horreur) la Fiancée du pirate, un DVD consacré à Glastonbury.

Pour les lecteurs qui ne connaissent pas, pour les sourds, pour les non-possesseurs de radio, pour les fans hardcore des Grosses Têtes ou du Jeu des Dictionnaires qui ne s’aventurent jamais nulle part sur la bande FM, voici un compte-rendu de « Cinq Heures Cinéma », l’émission dans laquelle Rudy Léonet reçoit Hugues Dayez (et inversement). En attendant le podcast, voici ce qui s’est passé :

17:12 Le générique retentit : « Cinéééé Bonjour Hugues, Bonjour Rudy, Nous allons parler… Cinéma… Absolument Rudy. Alors cette semaine une foule de sortie au… cinéma ! »

Rudy prend des nouvelles de la semaine passée : Hugues a fait l’émission sans lui et sans être interrompu. Digression sur Jacques Martin.

17:17 Sortie-événement : « Hannibal Rising« , le film-de-bus de la semaine, par le réalisateur de la Jeune fille à la perle avec une Scarlett Johansson pas encore dans le trip « star ». Produit par « feu » Dino De Laurentiis.

17:19 « Hannibal Rising » est une prequel, c’est à la mode. On ne saura jamais comment s’est fait le casting. Gong Li ne maîtrise pas l’anglais. Elle ne tourne pas en anglais, elle tourne en phonétique en se demandant ce qu’elle fout là.

17:21 Digression sur les productions internationales qui se la jouent Tour-de-Babel avec des stars égarées (Françoise Hardy, Serge Gainsbourg dans un péplum).

17:22 Hannibal la joue Dracula : il est né dans les Carpathes (note du bloggeur : ça n’est pas là qu’on a inventé le Carpaccio). Gong Li est la tante d’Hannibal. Elle donne des cours dekung-fu à Hannibal. On est dans le n’importe quoi.

17:24 Digression sur la Jacquou-isation du cinéma, sur la fossette rétractile de Gaspard Ulliel

17:27 L’histoire : Hannibal veut venger sa soeur. Cinématographiquement : aucun intérêt.

17:28 Digression sur le Silence des Agneaux (une espèce de joyau brut) et Red Dragon, qui était « bien » (selon Rudy) et le BIFF.

17:31 Premier passage des comédiens (la pub, quoi).

17:37 Des nouvelles de Midge Ure : tournée acoustique allemande en solo. Digression sur les carrières « allemandes » des has-been. « Il joue seul avec sa guitare dans des cafés. » Ce qui nous amène tout naturellement à Howard Jones.

17:38 Des nouvelles de Tim Finn : il tourne dans les mêmes endroits que Midge Ure.

17:42 Deuxième sortie : letters from Iwo-Jima de Clint Eastwood. Le versant japonais du dyptique entamé avec Flags of our fathers, tourné en Islande. Digression sur Ken Watanabe et sa prestation dans la samouraïeries de Tom Cruise. Digression sur le silice (comme dans Da Vinci Code). Le point de vue :les Japonais sont de braves types et pas des faces de citron comme dans Buck Danny. « C’est bien gentil Clint, mais il n’y a aucun suspense ». « 2h 20 de théâtre filmé… » « tellement convenu, tellement prévisible ». Le dernier film de Clint ? Digression sur le point vue (vu du ciel, en macro comme dans Microcosmos).

17:50 On écoute un bon vieux Imagination (pléonasme).

17:52 Digression sur les habitudes domestiques de McCartney et le look « Imagination ». Le concert à l’époque, à Forest-National ou au Cirque Royal ? Jean-Pierre Hautier était là en tout cas.

17:54 La suite : après les comédiens et le journal de 18 heures.

17:57 Courrier des auditeurs : dans Mull of Kintyre, McCartney porte bel et bien un kilt. Letters from Iwo-Jima est nominé aux Oscars. Est-ce que Martin Scorsese va gagner contre Clint ?

18:00 Bug dans la Matrice, excursion dans la quatrième dimension : mon fidèle radio-réveil à contrôle de fréquence automatique se met à capter Antipode. Antipode émet sur 105.5 depuis Louvain-la-neuve. J’écoute Pure FM sur 101.1 à Schaerbeek. On passe sur le stream.

18:15 Digression sur Raphaël Charlier, Montignac et les sucres lents. Hannibal aurait mieux convenu en deuxième heure avec le « steak tartare ».

18:16 De l’excellent cinéma ! Digression sur un mail de Winnie l’Ourson. Judi Dench, qui joue « M », la chef de James Bond. Elle joue une « vieille bique » dans « Notes on a scandal« .

18:21 Digression sur « froecheler ».

18:23 Digression sur Nathalie Portman.

18:24 Les personnages sont vite et bien placés. Et brossés. Et en plus c’est bien écrit.

18:26 Comment se prononcent « blood » et « Bill Nighy » ? Les rôles sont équilibrés. Cate Blanchett est nominée pour le second rôle, Judy Dench pour le meilleur rôle féminin. Académie des Oscars si tu nous écoutes : c’est injuste ! La priorité de la semaine, mérite de « Dayez Seal of Approval » ou le tampon « Approved by Hugues Dayez » (nudge, nudge, wink, wink).

18:28 Les comédiens sont de retour.

18:30 Retour. Digression sur la carrière d’Olivier Dahan. Quel Howard Jones s’écouter ? « Pearl in the shell », « vraiment très mauvais » selon Hugues. Howard est pravenu à sortir un nouvel album « tour de force » selon les « production notes ».

Hugh Grant et le très peu accessible François Ozon viennent à Bruxelles. L’équipe de Bang Bang est sur le quai d’arrivée du Thalys.

Je fais péter un mail pour dénoncer que le film d’Ozon a été tourné en partie à Bruxelles.

Deuxième mail pour préciser que le café de joueurs d’échecs c’est le Greenwhich.

18:35 Digression sur le son des batteries électroniques.

18:36 Digression sur les seconds couteaux qui sont sur MySpace (le batteur back-upde Genesis).

18:37 Pourquoi Gaspard Ulliel a été choisi pour Hannibal.

18:37 Mon mail passe à l’antenne. Dingue, non ?

18:39 Un film espagnol (En la Cama) qui ressuce le concept de Nudité en ville heu… Nuit dété en ville (le slogan : « tout nus, tout le temps, tout le film »). Et hop ! le deuxième mail passe à l’antenne. C’est beau l’interactivité. Digression sur le Greenwich et l’Archiduc.

18:42 Revenons à ce film, finalement chilien avec un trou dans le préservatif. « Il y aurait matière à un court-métrage. » Le film espagnol devient allemand-chilien. « Un film pour les couples qui ont envie de discuter longuement sur ce qu’on peut faire après l’amour. » « Un long-métrage qui ferait mieux d’être un court ». « Est-ce qu’il y a beaucoup de pet ? » Il y a du topless, mais il y a très vite de la petite culotte.

18:46 Micro-digression sur l’air mélancolique de Juliette Binoche (« son fond de commerce »).

18:47 On s’écoute One Night in Bangkok de Murray Head. avec un son qui fait penser à Secret Service.

Des nouvelles de Leos Carax ? Pas de nouvelles… bonnes nouvelles !

18:50 Dernière coupure de pub.

18:51 Hugues s’étonne que personne ne lui demande de nouvelles de Ghost Rider, un film avec Nicolas Cage qui a des cheveux. Rapahël Charlier mange une banane, Hugues tente de parler de la carrière de Nicolas Cage. Un Lord Of War, un Snake Eyes, un Weatherman, un Adapatation…

C’est une histoire de motard justicier avec Peter Fonda en renfort-caisse.

Raphaël Charlier peut prêter main-forte à Hugue spour les visions de presse simultanées. Digression sur la nationalité de Johnny.

18:58 La semaine prochaine : on parlera des Césars et sans doute des Gérard.

18:59 Merci Hugues, Rapahël Charlier prend le relais… (question subsidiaire : combien de mots dans ce post ?)

8 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :