Long Hot Summer

Je ne voudrais pas donner l’impression de pisser sur les braises des barbecues qui se multiplient en ce mois où la sagesse populaire nous enseigne de garder tous nos textiles mais… c’est officiel les gars hein… Le climat est tombé sur la boule. We are doomed, people !.

photo by : Beppie K. - http://www.flickr.com/photos/bepster/

(photo by : Beppie K.)

Exhibit A : Août 2003 alias Jerry la Canicule.

Exhibit B : Octobre 2005 alias Octave le Printanier

Exhibit C : hiver 2006/2007 alias Spring in disguise

et enfin Exhibit D : avril 2007 alias Mai/juin 2007

J’attends avec impatience qu’un homme politique nous explique que notre confort actuel et made in China n’est pas viable à long terme et qu’il va nous falloir faire un peu de « décroissance ».

On fait quoi maintenant ? On remet le charbon dans la mine, le pétrole en Iran et on espère que le climat reboote de lui-même ? On retourne quelques siècles en arrière comme si de rien n’était ? Cheval power ?

Si vous me cherchez, je rédige ceci grâce à un vent favorable qui apporte un peu de wi-fi vers la cabane en rondins que je suis en train de me construire avec mon canif dans un coin discret de la forêt de Soignes où je me nourris de framboise encore vertes, de sangliers pris aux pièges et les jours fastes de scouts égarés. La batterie de mon portable est presque épuisée et je

(edit : comme quoi Internet c’est magique : deux heures après ce post, il pleuvouille…)

2 commentaires

  1. les climatiseurs vont régler le problème…rafraîchir l’ambiance, réchauffer encore un peu plus l’athmosphère…all is under controllllll…c’est une affaire qui tourne : investissez!!!
    🙁

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :