Exclusif : les plans secrets d'évasion fiscale de Loïc Le Meur !

Loïc Le Meur, le futur secrétaire d’état aux blogs du gouvernement Fillon II (on parie que dans neuf mois, les fillonnettes giclent comme les juppettes à l’époque ?), le meilleur ami du capitaine avait un plan B en cas de victoire de quelqu’un d’autre que Sarkozy aux présidentielles. Il avait un billet réservé dans le dernier Thalys qui quittait le 6 mai Paris pour Bruxelles. Son nom était sur le bail d’un appartement quelque part en Région Bruxelloise.

Pour son exil fiscal à la Johnny en Belgique, tout était prévu, y compris une limousine avec une « vanity plate ».

En tout cas, c’est la seule explication que je vois à la présence de ce véhicule dans une rue discrète d’une des 19 communes.

loic le meur, réfugié fiscal à Bruxelles

5 commentaires

  1. Je crois que depuis que je te lis, c’est le billet le plus drôle !
    (en même temps je ne suis pas remontée dans les archives, peut être y-a-t’il du plus croustillant ?)

  2. Ca c’est une bonne nouvelle : je ne devrai plus courir à Paris pour lui demander une dédicace, il pourra le faire directement chez Tropisme 😉

    Moi la rumeur que j’avais entendue était américaine…

  3. Ha bin en voilà une bonne nouvelle ! les dédicace de Loïc pourront se faire chez Tropisme, plus besoin de courir à Paris

    La rumeur que j’avais entendue était plutôt américaine 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :