Les chroniques du Script Frenzy, deuxième partie.

source : http://farm1.static.flickr.com/6/6218830_9673cb3a3c
Script Frenzy, shit I am still in Script Frenzy. Chaque fois que je me réveille, je crois me réveiller face au clavier, dans la jungle hostile d’un script touffu. Mais je me réveille et il n’y a pas de clavier dans la pièce. J’ai à peine à qui parler du divorce entre moi et le besoin de sommeil. Quand je suis loin du clavier, je culpabilise et quand je suis face au clavier, tout ce que je vois me fais penser à une jungle touffue. Je suis ici depuis 21 jours maintenant… attendant que cette mission se finisse. Chaque minute que je passe à travailler sur ce script est un combat. Chaque minute que les personnages passent à devenir autonomes est une minute qui les rend plus forts. Chaque fois que je regarde le retard que je prend sur le rythme idéal, j’ai l’impression que les murs se rapprochent. Vivement qu’on entende « This is the End ».

EDIT : un saut créatif plus tard, les troupes de choc volent de victoire en victoire et en tendant l’oreille on pourrait bien entendre un peu de Wagner héliporté.

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :