"speed your love to me" Simple Minds – l'attente est bleue comme une orange, jour 117

orange-bleue-jour-117.jpg

Ce matin, entre Adler et Duhamel, l’immuable créneau de ma douche d’avant départ au boulot, agitant mes mains ensavonnées je fais tomber mon alliance.
Je la remets aussitôt mais avec beaucoup de difficultés qui me seront l’occasion de plusieurs vagues d’interrogation lors des minutes et heures suivantes, du séchage aux rebutantes tâches journalières et néanmoins professionnelles.

Cette après-midi, entre une première visite à une salle de sport et le moment de rentrer chez moi, agitant mes mains en-myopées, je fais tomber ma lentille de contact gauche (qui était dans mon oeil droit).

J’en commande une nouvelle aussitôt mais je subis plusieurs vagues d’interrogations internes lors des heures qui suivent, sur la façon de mener à bien des tâches journalières et néanmoins professionnelles avec un seul oeil corrigé jusqu’à la fin de la semaine prochaine.

Autant dire que si quelqu’un quelque part, voulait bien me dépêcher de l’amour, ça ne serait pas de refus que quelqu’un me speede son love to moi.

[ev type= »youtube » data= »biK0AgZldFo »][/ev]

2 commentaires

  1. mais…. t’as trouvé cette vidéo dans quel recoin de Youtube??
    j’ai cherché et trouvé plein de trucs, mais je ne connaissais pas ça

    merci, donc 😉

    et d’ailleurs, je pense (oui, je sais, on ne m’a rien demandé, mais j’en profite pour donner mon avis) que l’album « Sparkle In The Rain » est bien supérieur au précédent « New Gold Dream » considéré de part le monde comme leur meilleur album.
    déjà, c’est pas leur meilleur, et c’est même pas celui où ils commencent à faire de la « bonne » musique.
    Ne me faite pas écrire ce que je n’ai pas écris : j’adore cet album, je l’ai et je leur dis bravo.
    Pour moi, là où ils font de la musique vraiment pensée, c’est « Sons And Fascination ». là, je sais pas, ils ont laissé tomber leurs acides qu’ils prenaient aux débuts, et ils font un truc vraiment novateur.
    Après? ils ont voulu faire un album commercial (un peu à l’image du « Songs from the Big Chair » des Tears For Fears) et ça a marché.
    Mais ça reste tout de même dans les sonorités des débuts 80, un peu beaucoup synthés.
    Celui d’après donc, est orchestré d’une manière impressionnante
    d’où est tiré ce morceau
    voila
    désolé pour le dérangement
    @+

  2. D’accord avec toi pour penser que “Sparkle In The Rain” a mieux vieilli que “New Gold Dream”. Et que “Sons And Fascination” (la période « The American » et « Love song ») est la plus intéressante musicalement.

    Mais qu’est-ce que « Once Upon a Time » a bien été produit, qu’est-ce qu’il « sonne »…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :