Ivan "Fotonovela" – L'attente est bleue comme une orange, jour 124

Les passagers à destination du boulevard Reyers sont priés de se miniaturiser et de prendre place à bord de cet appareil qui entretiendra une certaine nostalgie pour l’époque où tintin était un objet de consensus absolu et pas l’objet de luxe et d’une polémique qu’il est devenu… [regadez mieux les bords du cadre avant de décider que cette photo n’est pas orange et bleue…]

orange-bleue-jour-124.jpg

La direction préfère prévenir son aimable clientèle qui, une fois prévenue aura selon le dicton doublé de taille, qu’on n’est pas à l’abri d’une période « italian disco ». A titre d’échantillon – mag niet verkocht worden et d’avertissement voici quelque chose que j’ai en tout cas découvert sur un serveur youtube abandonné dans un coin, couvert de poussière de silicone et de barrettes de Ram usagées, comme si les administateurs avaient honte de ce qu’il y a dessus…

[ev type= »youtube » data= »nrivqafkyqY »][/ev]

En attendant on pourrait bien attaquer le fond du bac, les restes de brocante, les 45 tours que même les Petits Riens accueillent en se bouchant le nez. Un public prévenu en vaut double donc…

1 réflexion au sujet de “Ivan "Fotonovela" – L'attente est bleue comme une orange, jour 124

  1. Wahhhh, je l’avais oublié, celui-là….
    Pas mal comme chico peluquero !
    Et pour le bouchage de nez, attends un peu. Ce genre de truc, plus c’est ringard, meilleur c’est, non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :