Infidélités annoncées, infidélités à moitié pardonnées ?

Lecteur, lectrice, assied-toi dans le canapé bien confortable et tiens la boîte de mouchoir jetable à portée de main parce que…

« faut qu’on parle »

Comment te dire… Je vois une autre interface d’administration ces temps-ci. Je pousse sur son petit « Publish » et elle réagit au quart de tour en affichant mes mots sur un autre serveur. C’est pas mieux, c’est… différent. Ne sois pas fâché, mon lectorat. Tu peux même te joindre à nous. Avec stareac.spaces.live.com, je sens que ça ne va pas durer, que c’est une affaire provisoire, un flirt un peu poussé, mais sa durée est très déterminée, mais ça m’étonnerait qu’on passe la Saint-Valentin 2008 ensemble.

stareac.jpg

A mon avis tu vas avoir besoin d’un deuxième kleenex parce que avec Scriptilis.net on a nettement plus de choses à se dire et à s’écrire. On partage des trucs sur le fait d’écrire, avec quels outils matériels, avec quels outils logiciels, avec quelles techniques de narration ou de brainstorming.

scriptilis.jpg

Ca m’a même l’air tellement sérieux que je crois bien que c’est là que je vais tenir mon journal du nanowrimo, à partir de demain.

Mais je ne t’abandonne pas, cher lectorat, ici c’est notre petit endroit à nous, qu’on a construit ensemble. Scriptilis, c’est comme si j’avais ajouté une véranda entre le jardin et la maison…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :