Petit bilan du Brussels BarCamp IV

P1010915

Il y a quelques mois, Peter Forret donnait un logo orange et bleu au Brussels BarCamp, quatrième du nom et posait la question :

Let’s see if we can organize a Barcamp faster than Belgium can form a government.

Ce garçon a une ligne direct avec les astres : il a organisé son BarCamp le jour même où l’orange bleue se cassait officiellement la gueule.

Ce que j’en retiens :

– Dans la capitale de ce qui est actuellement un seul pays, les geeks communiquent entre eux en anglais.
– Je n’y ai passé qu’une moitié de la journée mais en contacts entre les présentations et en choses apprises pendant les présentations, le bilan est largement positif.
– Que fait le public avec son laptop (forte proportion de MacBook quand même…) pendant le BarCamp ? Tenir son public informé via Twitter, du tableur, lire son (web)mail, voire travailler à sa présentation dans une salle de rédaction improvisée).

Bref, je serai du cinquième et d’ici là je vais de trouver quelque chose à raconter à la hauteur des présentations auxquelles j’ai assisté.

P1010905

Spread the love

2 réflexions au sujet de “Petit bilan du Brussels BarCamp IV”

  1. « le jour même où l’orange bleue se cassait officiellement la gueule »

    Il va falloir que tu m’expliques: il n’y a plus d’orange bleue, mais pas de gouvernement non plus ? Qui ramasse les ordures ? Qui éteint les incendies ? Qui taxe les moules-frites ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :